CARACTERE ET ENTRETIEN DU SACRE DE BIRMANIE

Le Sacré de Birmanie est un chat très affectueux ; il ne se plaît qu’en famille, il adore la compagnie des enfants avec lesquels il se montre doux et  patient, c’est un chat joueur et pot de colle avec ses Maîtres. Il demande beaucoup d'attention et il ne pourra se contenter de maîtres absents le plus souvent, peu disponibles le soir ou le week-end et souvent en déplacement... s'il se sent délaissé, le birman pourra souffrir de problèmes de comportement....  Un rien exclusif avec ses humains, il n’aime pas vivre en gros effectifs, dans les élevages notamment . Il convient de guider les enfants dès le départ dans leurs relations avec leur chat, afin qu’ils apprennent à laisser le chat venir à eux et non le contraire, une fois la notion de respect inculquée, vous verrez que les rapports chat-enfant peuvent être très fusionnels et qu’une véritable complicité réciproque basée sur la confiance mutuelle va s’instaurer au fil des mois. Ceci est une expérience évidemment très enrichissante pour les enfants.
 

Manon avec Biski, séance de toilettage !....

 

Manon avec Biski, le câlin maintenant :))
( Un grand merci à  Eve et Yann pour ces jolies photos )

 

 

Chat d’intérieur par excellence, au même titre que le persan, il se révèle incapable de se défendre et de se protéger des dangers de la vie extérieure et il y meurt le plus souvent d’accident aussi il est déconseillé de lui donner la mauvaise habitude de se promener seul au jardin.
 Du reste les vaccins ne le protégeront pas contre trois virus mortels et incurables, la pif ( péritonite infectieuse féline, il s'agit en fait d'une mutation de coronavirus, les FCoV*, et il n'y a malheureusement pas de vaccin ), le fiv ( virus de l’immunodéficience féline, pas de vaccin non plus ) et le felv (leucose, le vaccin n’étant efficace qu’à 80%).
Les coronavirus peuvent s’attraper par contact indirect , sur une pelouse ( si un chat porteur excréteur est passé la nuit et a laissé des excréments contaminés dans votre jardin ), transporté par particules sous les semelles ou sur les vêtements de la même façon, ce virus s’attrapant entre autres par contact nasal et survivant 7 semaines sur surface sèche, trois semaines sur surface humide.
Il est primordial de bien comprendre que les corona sont toujours bénins et très fréquents en collectivité (car le virus circule davantage, les chats constituant des réservoirs ) mais ces corona sont aussi présents chez les chats de gouttière, ils  provoquent parfois des diarrhées mais ils sont aussi la plupart du temps asymptomatiques et anodins, pas de panique, ils mutent très rarement en pif ! Nous ne disposons d'aucun test pour la pif malheureusement,  les chats développant une pif ayant une baisse de leurs défenses immunitaires au moment où va se produire la mutation du virus en pif : en effet, la plupart du temps, le stress est un facteur déclenchant pour cette maladie mais il est avéré aujourd'hui que certaines rares lignées pourraient aussi être immuno-déficientes et favoriser cette mutation...on sait aussi aujourd'hui que le chaton est mieux protégé s'il vient d'un effectif corona positif, ayant des anticorps pour se défendre, le chaton corona négatif sera malheureusement très vulnérable en cas de contact avec mutation probable.

* Voir pour info site Birmania and Co ( rubrique Sacré de Birmanie, puis rubrique maladies, voir conférence sur la Pif )

* Voir un article très intéressant édité par le Club des Siamois :  voir l'article

Il n'est pas excessif que de qualifier d'irresponsable, le comportement consistant à laisser divaguer ses propres animaux en se disant "advienne que pourra" ! car enfin laissons-nous nos propres bambins sans surveillance divaguer sur les routes avec tous les dangers que cela suppose ?.....et est-il normal que d'infliger à nos voisins, la présence de nos chats, sachant pertinemment qu'ils franchiront la clôture !...c'est d'ailleurs bien ainsi qu'on les retrouve empoisonnés....Quant au risque d'accident de la circulation, il demeure le plus grand bien évidemment, à ne pas négliger non plus le problème des prédateurs, notamment des renards qui s'approchent souvent très près des habitations ; enfin le chat laissé dehors la nuit sera le premier à décéder d'accident : tel ce pauvre chat trouvé un matin de grand froid dans mon jardin, il s'était coincé la tête en bas dans la fourchette d'une des branches de nos arbres, incapable de se dégager, la pauvre bête s'était ensanglanté les pattes en se débattant, le temps de le délivrer , il  est  malheureusement décédé , nous sommes arrivés trop tard !... j'ai réussi à savoir à qui appartenait ce pauvre chat, à un voisin éloigné dans notre rue, et plus précisément, il était le "cadeau de Noël" des enfants deux ans auparavant, c'était un chat qui n'avait pas l'habitude de sortir, échappé lors d'un moment d'inattention, personne n'a eu le courage d'aller le chercher, il faisait -7° cette nuit-là !... les bras m'en tombent quand j'entends des choses pareilles.... tout aussi révoltant, cet autre chat écrasé près de chez moi, à la tombée du jour :

"Toi le beau Tigré, né d'Amours éphémères, tu fus chat du hasard, délaissé sur cette terre,  menant ta vie libre et insouciant, jour après jour savourant ton humble bonheur, quand soudain fauché par un chauffard, au milieu d'une route hurlant ta douleur,  tu fus par deux autres achevé, juste derrière, chauffeurs trop pressés...immondes au coeur de pierre, te laissant là, sans un regard, ensanglanté,   sur le bitume, collé....toi, le paria maudit que je posa sans vie au bord d'un fossé.....sous mes yeux,  impuissante et horrifiée, tu n'auras eu que moi l'étranger, pour  ta plainte écouter ...  Hélas, tes plaies je n'aurais pu panser, hélas tes yeux je n'aurais pu fermer....mon âme pleure pour toi, doux félin  tendre et fragile ...pour toi et pour tous les chats martyrs, qui savent oh combien  sont cruels les humains, donnant le meilleur et parfois le pire, pour toi et tous les autres,  anges innocents partis trop tôt!...Toi le beau Tigré, mon âme pleure pour toi... tandis qu'une voix murmure au fond de moi  "Oh toi mon Ange, si Dieu te rappelle aujourd'hui, c'est que tu étais, tel un enfant,  bien trop pur pour cette terre..."

( ce texte a été écrit en hommage à un chat écrasé devant moi, le 5 février 2005 à 18h45, dans l'indifférence la plus totale, lui comme tant d'autres, tant d'autres....A ce propos, une pensée spéciale  pour l'Amour de Katia, Tata chat  à la Réunion,  joli petit chaton rouquin, recueilli malingre, affamé et malade sur le bord d'une route, il fut soigné avec tendresse et placé plus âgé dans une famille qui l'aimait, mais voilà : Garfield sortait ! ....il fut massacré et laissé agonisant sur la route, le 31 octobre 2011 lors d'une de ses sorties quotidiennes, par ce qu'on appelle un" humain"...il n'avait que 18 mois ..A titre indicatif, sachez que la moyenne d'âge des chats en France n'atteint pas plus de 3 ans, tant les gens en prennent "soin"...alors qu'un chat bien traîté et STERILISE peut vivre de 15 à 20 ans !....).

 


Les chatons habitués à rester à l'intérieur ne posent aucun problème, si on ne laisse pas toutes les portes et fenêtres ouvertes, bien entendu !...il convient de sécuriser les fenêtres ouvertes par des filets protecteurs et il est tout à fait possible de construire un enclos  pour les promenades extérieures si on dispose d'un peu de place.
la propreté est acquise vers l'âge d'un mois, cependant au cours de sa vie, le chat peut connaître des épisodes de malpropreté, qui sont parfois dus à des maladies ( cystites, calculs rénaux par exemple ) mais le plus souvent au stress ( surpopulation, venue d'un nouvel enfant, sentiment d'abandon, etc..), il convient d'en chercher la cause, un comportementaliste peut s'avérer d'une aide précieuse ( voir liens, page 2 ), on ne gronde jamais un chat qui a fait ailleurs que dans sa litière, et on ne lui met pas le nez dedans, surtout pas !...voir article ( à la fin, astuce pour éliminer l'odeur d'urine )
 


Il est indiqué de fournir un arbre à chat en cisal à votre chat
, même de petite taille, il constitue  un des achats indispensables, les chats ayant un besoin naturel de faire leurs griffes
, cela lui évitera aussi  de prendre des mauvaises habitudes en détériorant votre mobilier.
Conformément à l'article 10 de la Convention Européenne, selon la loi du 1er mai 2004, il est désormais formellement interdit en France de faire procéder à l'ablation des griffes chez le chat, ceux qui contreviendraient à cette loi, s'exposeraient à des poursuites non seulement à leur encontre mais aussi à l'encontre  du praticien ayant enfreint la législation en vigueur. Je précise que cette opération consistait en l'ablation de la dernière phalange de chaque doigt, terrible mutilation provoquant de graves traumatismes  physiques et psychiques,  puisqu'il s'agissait bien d'une amputation, laissant le chat avec des douleur-fantômes à vie, incapable de monter aux arbres et de se défendre des dangers extérieurs.

Le birman, qu'il soit chaton ou adulte, est sujet à l'accident domestique, il convient de ranger tous les ustensiles tranchants, de ne pas laisser de plaque électrique bouillante sans protection, de tourner les queues des casseroles vers l'intérieur, de fermer vos sèche-linges, lave-vaisselles, lave-linges, de ne pas leur laisser accès à des fenêtres ouvertes situées aux étages ni à des balcons non protégés par des filets, etc...,  exactement comme vous le feriez pour de jeunes enfants...
Attention aux plantes toxiques, piqûres d'animaux venimeux, substances toxiques, vous en trouverez la liste sur le lien ci-dessous :

                                                         Les  causes des empoisonnements

Quasiment toutes les plantes et fleurs sont toxiques, sans  parler des traitements chimiques qu'elle reçoivent par pulvérisation, donc par pitié, pas de plantes ou fleurs dans une maison avec un chat : Parmi les plantes toxiques les plus courantes, notons les tulipes, jonquilles, jacinthes,  millepertuis, primevères, muguet de mai, chrysanthèmes, cyclamens, cytise, azalée,  rhododendron, dieffenbachia, ficus, bégonias, orchidées, spathiphyllum,  genêt, ,  philodendron,  houx,  gui, if, laurier-cerise, laurier rose, aucuba du japon,  amaryllis, poinsettia ( ou étoile de Noël ), arum, lys, yucca, digitale,  belladone, colchique, grande ciguë, quelques  champignons dont les amanites, certaines lepiotes, inocybes, clitocybes...etc...

Attentions aux produits chimiques, d'entretien, etc, à ne jamais laisser à portée de votre chat :
Parmi les substances toxiques, le white spirit, l'essence de thérébentine, le liquide de refroidissement pour voitures, le tue-limaces,  la javel bien sûr, les produits pour lave-vaisselle et lessives, etc....
Et au jardin, crapauds, vipères, guêpes et frelons, certaines araignées ( veuve noire), scorpions, ainsi que pigeons ou mulots empoisonnés sont redoutables pour nos chats et chiens..
Parmi les aliments dangereux, oignons, échalotes, ail,  avocat, pépin de raisin,  persil et chocolat et tous dérivés de cacao.
Et bien évidemment tous les médicaments, dont le paracétamol, l'aspirine, les somnifères, tranquillisants, les insecticides pour chiens, à ranger hors de portée.
voici un lien qui vous donnera davantage de précisions, cet article est publié sur le site de l'AFAS, dédié à nos petits amis les siamois  :


http://www.afas-siamois.com/intox_plantes.htm

http://perso.orange.fr/leplusbeauchatdumonde/whymper/pratique/plantes.htm

Il est imprudent de laisser un Sacré de Birmanie plus de 24 h seul sans surveillance : au risque de paraître une fois de plus excessive, personne n'aurait l'idée de laisser son enfant seul chez soi, et bien pour un Sacré de Birmanie, il en va de même, ce chat-là est d'une sensibilité extrême et il est reconnu que le stress cause des problèmes parfois graves chez le birman. Combien de chats décédés du fait que personne n'a pu leur porter assistance assez vite, tant de choses peuvent arriver pendant une absence trop longue.... une occlusion, un empoisonnement, un problème rénal, ça peut aller très vite....trop vite......! chacun peut trouver un ami ou un voisin serviable qui accepte  de venir s'occuper du chat au moins une fois par jour pour les courtes absences... seulement pour vérifier que tout va bien, lui faire une caresse ... et pour les absences plus longues, on peut emmener le chat, le birman voyage très bien, de nature curieuse, il adore les vacances, les gîtes ou l'hôtel, et pour les voyages à l'étranger pourquoi ne pas  le confier à la famille ou à des amis. Il y a page 2 des liens des associations qui envoient des retraités en vacances à votre domicile pour garder vos animaux, c'est une formule intéressante et pas excessivement coûteuse. Le Birman est un chat très sensible qui stresse énormément s'il se sent abandonné ou délaissé et qui est capable de se laisser mourir...
Adopter un animal n'est pas un acte anodin, on s'engage pour 15 ans en moyenne, il faut bien réfléchir et penser à tout avant de s'engager, y compris au coût d'entretien et au fait qu'il peut tomber malade, ce qui coûte cher en général, être certain de pouvoir tout assumer, il y a aussi possibilité de souscrire une assurance mais je regrette que trop souvent, les gens qui choisissent cette solution aient tendance à surconsommer "du vétérinaire" pour un oui pour un non, c'est pour cette raison que je ne l'encouragerais pas.

Les vaccins : Un rappel vaccinal annuel est conseillé en France , cependant d'étranges différences sont à noter en ce qui concerne le protocole de vaccination, d'un pays à l'autre, ce qui peut laisser perplexe, on se doute en effet de l'importance des  enjeux financiers au niveau des laboratoires, sujet qui fâche ???? peut-être bien ?.....les vétérinaires naturopathes préconisent une primo-vaccination plus tardive et des vaccins moins fréquents ( tous les trois ans au plus tôt, voire tous les dix ans comme les vaccins humains !... et une seule injection au lieu de deux à la primo-vaccination ! Ont t'ils eu à déplorer des effets secondaires graves,  et irrémédiables parfois chez leurs patients, très probablement..  A lire  et à méditer en toute objectivité : voir article ...sachez en tout cas qu'aucune loi ni texte ne peut vous obliger  à vacciner votre animal, Il existe par contre l’article 16-3 du Code Civil, qui établit clairement pour chacun la liberté de choix thérapeutique, concernant notamment l’acte vaccinal ! En France, il est dans les usages de vacciner des chatons à peine sevrés, produisant chez eux une situation de stress, eux qui quittent leur mère pour se retrouver dans un cabinet vétérinaire puis très vite chez leurs nouveaux maîtres... leur organisme n'est pas apte à réagir correctement à cet âge, car leur système immunitaire est totalement immature et ils portent bien souvent encore les anticorps maternels : en effet il faut 1 an pour que leur système immunitaire arrive à maturité ! ainsi, en leur injectant plusieurs souches vaccinales en même temps, il ne faut donc pas s'étonner que les vaccins ne soient pas aussi efficaces qu'on l'aurait espéré dans ces conditions, que cela aurait pu l'être s'ils avaient été vaccinés vers 8/10 mois, ni s'étonner dans ces conditions de problèmes et de réactions indésirables parfois graves, la plupart du temps aux adjuvants de plus en plus mal supportés chez les chatons, à se demander si les laboratoires ne deviennent pas de plus en plus laxistes quand ils testent et élaborent leurs vaccins ?... parce que nous n'observions pas cela il y a 20 ans, quand j'ai commencé l'élevage des birmans.
Quoi qu'il en soit, si ma position d'éleveur me permet d'informer les gens sur les risques encourus par la vaccination et de les informer qu'il ne s'agit pas d'un acte anodin, elle me permet aussi de leur faire savoir qu'ils ont non seulement le droit de s'informer mais aussi la liberté de choix.  Suite à de gros soucis sur des chatons avec un vaccin, nous avons dû changer plusieurs fois de marques, mais nous sommes sans illusion, il n'y a qu'à entendre les éleveurs à droite et à gauche, aucune marque n'est épargnée... nous faisons uniquement le vaccin typhus coryza, jamais la leucose à cet âge chez nous, des complications sont possibles si jeune, et c'est un vaccin lourd, il est inutile de les surcharger si petits, on a le temps d'étaler le calendrier vaccinal sur les six premiers mois par exemple ! par contre,  il n'est pas recommandé de faire la leucose sur un chat qui ne sort pas, inversement, un chaton non vacciné leucose ne doit pas sortir ou fréquenter des chats non vaccinés qui sortent ; pour la fréquence des vaccins chez l'adulte,  à chacun de prendre ses propres responsabilités, mais personnellement, je suis tout à fait partante,
sans pour autant abandonner totalement les vaccins, d'en modérer le choix selon les besoins réels, c'est à dire l'âge et  le mode de vie de l'animal et  de complémenter nos chats par les médecines douces, celles-ci font merveille sur nos animaux et peuvent considérablement accroître leur résistance... sachant de toute évidence qu' un vaccin ne sera jamais efficace à 100%, le coryza notamment est fréquent chez des chats vaccinés, il est simplement  à espérer que la protection vaccinale leur permettra de s'exprimer sous une forme moins virulente, ce qui est déjà un moindre mal. Ne faites pas n'importe quel vaccin, informez-vous, faites confiance à votre éleveur, aucun vaccin n'est inoffensif, il peut y avoir un souci avec certains produits ; votre éleveur est le mieux placé , pour vous informer et vous conseiller, il est en relation permanente avec les autres éleveurs. Surveillez bien votre chat après son vaccin, si, après l'injection, souvent dans la première heure, mais parfois plusieurs jours après ( une réaction vaccinale peut être observée jusqu'à deux mois après l'injection ) à savoir, si vous observez une réaction  telle : oedème de Quincke,  bavement, agitation, face enflée, rougissement des muqueuses, saignements,  diarrhée, boiterie, tremblements, incontinence,  paralysie du train arrière,  myélite,  c'est une URGENCE, il faut réagir très vite, votre chat doit être mis sous perfusion immédiatement et recevoir au plus vite une injection de cortisone. Les adjuvants provoquent des réactions indésirables parfois graves... Et certains vaccins sont susceptibles de provoquer à plus ou moins long terme des maladies auto-immunes, voire des cancers, c'est pourquoi il est toujours mieux de bien évaluer le bénéfice-risque avant de vacciner un chat en tenant compte de son âge et de son mode de vie. Attention, un chat qui a fait une réaction avec un vaccin ne doit plus jamais le recevoir de sa vie, sinon, il y passe, s'il doit vraiment être revacciné, il est impératif de changer de marque !

De même, il convient de surveiller ses dents et de faire faire un détartrage en moyenne tous les trois ou quatre ans, selon les sujets pour éviter un déchaussement prématuré des dents, cependant si vous avez la chance que votre chat ne fasse pas de tartre, ne le faites surtout pas car  c'est un acte effectué sous anesthésie avec tous les risques que cela comporte.

Le chaton commence à  perdre ses dents de lait à trois mois. La plupart du temps, il les avale et on ne les retrouve pas. En général, tout se passe sans problème, cependant, il peut arriver que certains chats aient mal aux dents, on peut les soulager avec un peu d'homéopathie, et leur offrir des jouets à mordre, mais il conviendra de bien vérifier si les dents de lait sont bien tombées car il ne faudrait pas qu'une dent mal placée gêne la dentition définitive ou blesse l'animal :
La dentition lactéale ou dentition du chaton est composée de 26 dents, tandis que celle de l'adulte en comporte 30.
- de 3 à 5 mois : les nouvelles incisives
- de 4 à 5 mois : les nouvelles prémolaires
- de 5 à 6 mois : sortie des arrières-molaires (les 4 dents supplémentaires qui permettent de passer de 26 à 30)
- de 5 1/2 mois à 6 1/2 mois : les nouvelles canines
A 7 mois on dit que la bouche est terminée  .

 Les divers produits anti-parasitaires externes sont tous à employer avec précaution, ce sont des insecticides, et leur toxicité est  une évidence....ils sont à utiliser avec parcimonie ! idem pour les vermifuges ! jamais plus qu'il ne faut et plutôt moins que plus, surtout chez un chaton : aussi le mieux est de demander conseil à votre éleveur,  regardez toujours bien la notice, vérifiez l'espèce et l'âge pour lequel le produit est indiqué, un insecticide en spray est moins agressif pour l'organisme car le produit se diffuse beaucoup mieux s'il est bien appliqué, toujours mettre des gants et aérer pendant la pose. Avec les pipettes, il peut y avoir des réactions locales ennuyeuses et récidivantes chez certains chats (nécessitant une chirurgie ). Il est vrai qu'une réaction indésirable est toujours possible avec n'importe quel produit et d'ailleurs, je ne connais aucune marque de vermifuges, anti-puces, vaccins, qui n'ait posé problème à un moment où un autre chez tel ou tel autre éleveur.....Si vous êtes branché médecines douces, il existe des produits naturels et non toxiques qui sont assez efficaces en prévention  pour les puces et en curatif pour les vermifuges, ces derniers sont parfois encore plus efficaces que les produits allopathiques, cependant  je vous conseille de consulter un vétérinaire naturopathe qui vous donnera les produits adéquats et les dosages adaptés, et même en ce qui concerne ces produits naturels, une allergie ou intolérance quelconque est toujours possible...  Un chat qui ne sort pas et qui vit dans un environnement sain, n'a pas les mêmes besoins qu'un chat qui sort et qui chasse....à chacun de s'adapter en fonction....
 

Anthara, huit mois, chocolat point
 

Son poil mi-long permet un entretien facile, il fait peu de nœuds, l’hiver un brossage hebdomadaire n'est cependant pas suffisant, il est vraiment conseillé de le brosser tous les jours.....En période de mue, il est tout à fait impératif et vital de le brosser quotidiennement, afin de prévenir la formation de boules de poils dans l’intestin et l'occlusion intestinale, cette période de mue peut s’étaler sur plusieurs mois, on peut ajouter une pâte au malt tous les jours pour faciliter l'expulsion des boules de poils. Il est possible de le laver de temps en temps, deux fois par an suffisent amplement pour un chat de compagnie vivant à la maison, il est juste recommandé de choisir un shampoing chez le toiletteur ou chez le vétérinaire ou encore chez un des distributeurs présents dans les pages liens n°2 de ce site. Vous pratiquerez le lavage dans une pièce bien chauffée, ayant pris soin de bien peigner le chat et  d'épointer ses griffes avant: pendant la séance de lavage, il est plus facile de maintenir le chat par la peau du cou, pour éviter qu'il ne vous échappe ou qu'il ne vous griffe....s'il est habitué jeune, c'est mieux bien sûr....Pour le séchage, deux solutions : le sèche-cheveux s'il ne se montre pas trop craintif, sinon le classique séchage à l'aide de plusieurs serviettes sera tout aussi efficace et mieux toléré par les chats en général mais le maintenir dans la pièce chauffée jusqu'à ce qu'il soit bien sec.

Un aliment industriel en croquettes est loin d'être obligatoire ! Si vous optez cependant pour les croquettes, ajoutez-y TOUS LES JOURS et IMPERATIVEMENT un peu de viande blanche, poisson cuits et légumes, ils lui permettront de rester en bonne forme très longtemps. Que vous achetiez  chez votre vétérinaire, en animalerie ou chez un revendeur sur internet,  les prix sont à peu près les mêmes mais la qualité ne l'est pas en revanche, et le prix se justifie rarement. En ce qui nous concerne, suite à de gros soucis avec plusieurs marques vétérinaires contenant du maïs,  et la présence  de mycotoxines en quantité effroyable ainsi que de métaux lourds  dans ces aliments, nous utilisons maintenant exclusivement des aliments sans céréales (grain free ) pour le bien-être et la sécurité alimentaire de nos chats, mais pas n'importe lesquels car tous ne se valent pas non plus : à savoir AMIKINOS, TRUE INSTINCT High Meat, FARMINA Grain Free. Nous en sommes très satisfaits et nos chats les aiment beaucoup, ils ne sont pas plus coûteux !.... Attention cependant aux sensibilités particulières, toutes les croquettes ne vont pas à tous les chats, même dans du très haut de gamme et cela reste quand même de l'industriel, cela ne vaudra jamais une alimentation maison et cela n'en offrira jamais non plus la même sécurité.

Surveillez bien les compositions des produits que vous utilisez car elles peuvent changer....Les céréales ne présentent pas grand intérêt dans l'alimentation féline ( voir explications ) à part l'intérêt commercial de gonfler la ration à bon marché,
de nombreuses marques baissent la qualité pour rester compétitifs, ces marques aux matières premières de qualité déplorable, fabriquées parfois en Chine et conditionnées en Europe, contiennent toutes du maïs ou du blé, et elles sont à hauts risques pour nos chats, on a même trouvé de la mélamine hautement toxique dans certaines d'entre elles, elles sont proposées à des prix attractifs aux éleveurs,  avec ces fameux "kit chatons" !......et les vétérinaires sont comme nous, ils connaissent mal les aliments qu'ils vendent, ils font confiance... ils ont de plus bien souvent des contrats de partenariat avec les marques qu'ils proposent...
 Aussi, vous l'avez compris,
le choix de l'enseigne est primordial car les différences sont considérables et ni le prix ni la publicité ne sont des critères de qualité, c'est même toujours le contraire !...Un mauvais aliment tue à plus ou moins longue échéance !...et oui, cela semble incroyable, et pourtant !....cela existe aussi dans l'alimentation humaine !....Les matières premières employées sont primordiales, certains produits contiennent des métaux lourds tels le plomb et d'autres toxiques très néfastes pour nos animaux, par exemple les mycotoxines introduites par des céréales de mauvaise qualité, ces toxines  sont très destructrices, de par leur importance et leur diversité, elles agissent en synergie et deviennent redoutables, quant aux métaux lourds  accumulés  dans l'organisme, c'est tout simplement dramatique car ils vont les transmettre aux générations futures, ou du moins aux chatons survivants qui eux aussi le transmettront plus tard, c'est le phénomène du saturnisme que vous connaissez bien !...pour cacher la médiocrité de leurs aliments, les mêmes industriels n'ont aucun scrupule à rajouter un appétant  qui s'appelle  l'arsenic qui est aussi un métaux lourd et qui les fidélisera dans le même temps pour les faire devenir bien "accro" à la marque jusqu'à ne plus pouvoir s'en passer !...en ce qui concerne les mycotoxines, il faut savoir que les normes légales sont floues voire  inexistantes en ce qui concerne le chat et le chien ( voir article sur le lien site Wikipedia )...qu'il est facile pour une marque lorsqu'elle effectue ses analyses dans ses propres labos avec les techniques peu fiables qu'on connaît, à savoir les tests Elisa, de présenter des analyses "correctes", en effet, on trouve ce qu'on veut bien chercher, il n'y a pas de secret !.. c'est ainsi qu' à plus ou moins longue échéance, apparaissent des cancers  et d'autres maladies gravissimes, et en reproduction de nombreux problèmes, stérilités, avortements, chatons mort-nés, etc.....on a même vu hélas des cancers chez des tous jeunes chatons de trois mois !....( surtout, n'oubliez pas d'aller voir l' info sur l'alimentation animale et les toxiques!)
Dernièrement, France 5 a produit un reportage intitulé " Quelles croquettes pour nos bêtes ,", diffusé le dimanche 8 octobre, vous pouvez en revoir l'intégralité sur You Tube sur ce lien, Gilles Vouillon y était invité, il tient la page Alertes Croquettes sur Facebook dont je vous donne le  lien ci-dessous et dont je vous invite à aller consulter les fichiers, je vous mets également le lien vers leur site web.
 https://www.youtube.com/watch?v=WOJ6INY7fD0
https://www.facebook.com/groups/alertescroquettes/

https://alertes-croquettes.com/

 

Belem, fille d'Ulala et Dundee
chez Claudie Begue, huit mois

 

Ainsi si vous pouvez, prenez le temps de préparer les repas de vos chats vous mêmes, c'est mieux, sinon achetez des marques qui ont fait leurs preuves et qui sont réputées pour être sans souci ! Malheureusement, les vétérinaires n'ont pas toujours le temps de s'informer sur tous les produits qu'ils proposent, et tant d'intérêts sont en jeu, il faut bien le dire ! c'est bien dommage, quoi faire alors ?  faites donc confiance à votre éleveur, en espérant qu'il souhaite vraiment donner le meilleur à ses chats, et qu'il s'informe, et ce n'est malheureusement pas toujours le cas non plus !....
Il boira une eau pauvre en minéraux, surtout s’il se nourrit de croquettes afin de protéger ses reins. Il n'y a pas besoin de donner un complément vitaminé à un chat nourri aux croquettes, par contre oui pour celui qui reçoit une ration ménagère. Nous ne forçons pas le sevrage de nos chatons, il leur est proposé un aliment fait maison, équilibré, naturel et appétant, ils se mettent ensuite tous seuls aux croquettes s'ils veulent, à leur rythme, et il peut arriver que certains chatons ne se mettent à l'aliment sec que beaucoup plus tard, après leur placement... à leurs futurs maîtres de se montrer patients, rien ne sert de brûler les étapes, les chats nourris avec une ration-maison reçoivent un complément vitaminé. Contrairement à ce qu'on peut entendre à droite, à gauche, il n'est absolument pas contre-indiqué que de nourrir votre chat exclusivement avec l'aliment maison, bien au contraire, cependant, n'oubliez pas en ce cas de le complémenter régulièrement en vitamines, et tachez de lui présenter une ration équilibrée : à savoir environ 70% de viandes ( blanches  ) ou poissons, 20% de légumes, haricots verts, courgettes, 10% de complément constitué de levure de bière, d'huile de colza et de complément minéral vitaminé en poudre Felini Complete ( à moduler suivant les chats et leur appétit,  nous donnons en libre-service ).Nous observons des analyses sanguines parfaites sur nos chats les plus âgés, certains ne mangeant pas de croquettes à la maison, c'est donc que ce régime leur convient. Nous faisons des cures de probiotiques régulièrement pour renforcer leurs défenses immunitaires et des drainages hépatiques et rénaux une fois par an pour nettoyer leur organisme.

La règle d'or est de ne jamais rationner un chat car cela developpe des troubles du comportement graves et c'est de toute façon contraire à sa nature ! Le chat doit toujours manger en libre-service qu'il s'agisse d'aliment sec ou d'aliment humide. Beaucoup de vétérinaires et nous le déplorons, donnent ce mauvais conseil : celui de peser l'aliment et de ne donner que la dose exacte suivant le poids de l'animal ! c'est une grave erreur , un chat ne se nourrit pas de la même façon qu'un chien. Aussi, suivez les conseils de votre éleveur qui connaît bien les chats qu'il élève ! cette façon de rationner un chat peut lui coûter la vie si un jour il se retrouve les gamelles pleines au cours d'une courte absence par exemple, il n'aura pas appris à se limiter et il risque une intoxication mortelle.
 

Sweety, trois ans, seal point

Quand pratiquer la stérilisation ?

Les femelles peuvent être stérilisées jeunes, aux Etats Unis, on pratique du reste depuis longtemps la stérilisation précoce, effectuée dès l’âge de deux mois, en même temps que les vaccins : il s’avère que, contrairement aux idées reçues en France, elle n’altère en rien la croissance du chaton, les cartilages de croissance se fermant naturellement lors de la poussée hormonale de la puberté, les chats stérilisés très tôt ont au contraire tendance à être d’une taille légèrement plus importante que les autres. Le seul inconvénient à une stérilisation aussi précoce réside donc en l’emploi d’un anesthésique, il est ainsi à réserver à des praticiens exercés. Nos chatons, qui partent pour certains stérilisés dès  l’âge de trois mois, le sont à titre gracieux, ce qui évite au futur maître le souci de l’intervention, en effet, notre élevage est suivi par un vétérinaire extrêmement compétent, utilisant des techniques de pointe, s’informant régulièrement lors de congrès. Aussi, on peut dire qu’il est non seulement soucieux du bien-être de nos petits protégés mais aussi de nos attentes, et qu’ il contribue ainsi largement à  la réussite et à la bonne conduite de notre élevage.

Viking, trois mois, chocolat tabby point


A titre indicatif, dans les refuges français la stérilisation précoce est pratiquée avec succès depuis de nombreuses années.

En moyenne, en France, on considère que l’âge idéal est entre 6 et 9 mois pour une femelle, avant les premières chaleurs si possible, sachant que celles-ci peuvent survenir dès 6 mois, rarement plus tôt.

Pour le mâle, l’intervention est pratiquée au même âge, entre 6 et 9 mois, ce qui évitera à son maître les vocalises et les marquages urinaires, habitude qu’il peut garder dans certain cas, s’il est stérilisé tardivement.
 

Roucky Junior du Cygne d'Argent, cream point
dans les pattes de Vickie du Jardin des Hespérides, lilac tabby, 
chez leurs adorables maîtres Mr et Mme Chatelain

 

La stérilisation avant l’âge de deux ans est une bonne façon de prémunir la chatte contre le risque de tumeur mammaire, tumeurs gravissimes dans la majorité des cas. La prise d’un contraceptif oral augmente aussi le risque de tumeurs mammaires, ces risques ne sont pas à négliger car ils peuvent réduire considérablement l’espérance de vie de votre chat. De plus des chaleurs répétitives voire ininterrompues peuvent favoriser la formation de kystes ovariens, ce qui peut être très préjudiciable pour la santé d’une chatte.

La fourrure des chats stérilisés est également plus opulente, le chat stérilisé est calme et serein, les mâles deviennent des nounours, ce qui n’est pas toujours le cas chez les chats entiers. ( voir article sur la stérilisation )

Pour terminer, le birman est un chat à l’appétit modéré et l’obésité n’existe pas dans la race, qu’il soit stérilisé ou non, si on lui donne un aliment de bonne qualité, il ne pose pas de problème particulier ; de plus il existe dans de nombreuses marques, des aliments allégés qui permettront à votre petit félin de garder la ligne en gardant son assiette pleine !….votre vétérinaire vous conseillera dans ce choix.

Si vous avez un souci avec votre chat, que vous constatez que l'allopathie ne fonctionne pas, n'hésitez pas, essayez en complément les médecines douces, contrairement aux idées reçues, ces deux médecines sont complémentaires et compatibles entre elles, chez nous, les chats sont tous soignés de cette manière avec succès depuis plus de 20 années, et le grand avantage, c'est qu'il n'y a en général pas d'effet secondaire en médecines douces... Nous gardons bien sûr notre entière confiance en nos vétérinaires allopathes mais considérons les médecines douces comme un plus, certainement pas comme une substitution de la médecine allopathique.

 

                                                                                            Bonne lecture !   

 
 


Remonter la page



~ Accueil  ~ La chatterie ~ A propos de mes chats ~
~ Le Sacré de Birmanie ~ Les mâles ~ Les femelles ~
~  Chatons ~ Précédentes portées ~ Galerie ~ Les retraités ~
 ~ Contact ~ Liens ~
Le coin des votes ~ E-mail ~ Livre d'or ~