~
Les conditions de vente ~


 

Angelsdream, ma jolie petite Etoile...

 


 

Nos bébés sont élevés en famille

Disponibles à partir de 3 mois et demi,
identifiés par puce électronique,
stérilisés, vaccinés,
pedigree LOOF
Cédés pour la somme de 1000 euros*
 pour un chaton de compagnie STERILISE
Les frais de stérilisations sont offerts.
Un paiement en trois fois est possible.
Les rares Chatons de qualité expo et repro
et vendus en tant que tels et non stérilisés : 1200 euros
 

*A titre informatif, nos prix en 2014 seront ajustés à 1000 euros au lieu de 900 euros pour les chatons, à partir du 1er juillet 2014 suite à la hausse de TVA décidée par le gouvernement, qui nous fait passer de 7%  à 20%, cette augmentation des taxes est énorme pour nous, élevages passion, tous déficitaires ! Ces prix seront applicables pour les chatons vendus à partir de juillet 2014.
 

Nourris exclusivement au Amikinos,True Instinct, Farmina
Mais surtout au  poisson, viande et légumes tous les jours
Tous les chatons ne mangent pas de croquettes à 3 mois
Nous leur laissons cette liberté de choix,
 l'alimentation maison étant à nos yeux la seule valeur sûre.

Pas de kit chaton chez nous, mais un "balluchon fait maison",
 tout simplement avec des aliments choisis avec soin,
de l'homéopathie et des complexes aux plantes
 gage de santé pour eux plus tard !



 

( voir article sur la stérilisation précoce )



 

Suivi après placement souhaité. 





~ Les tests et précautions d'usage ~


Chatterie testée Fiv, Felv et FCoV ( FCoV = coronavirus )
Tous les reproducteurs introduits dans l'élevage sont dépistés HCM,
Mais aussi tous nos reproducteurs nés à la maison,
malgré le fait que cette maladie reste encore rare chez le Birman,
Les reproducteurs sont aussi testés PKD,par précaution, mais à noter que ce n'est
 pas une maladie du birman, aucun test n'est jamais revenu positif
Identification génétique sur tous les chats reproducteurs
infos sur les coronavirus, site du club des Siamois
voir info sur les tests, site Le Cabri.
et site Ma Griff Persans ( très bien expliqué !)
autres info site du Dr Addie


 

Tests utilisés : tests sanguins Elisa pour la felv et le fiv, test ADN pour la PKD et tests ADN par PCR pour les FCoV, tous les autres tests sanguins étant peu fiables pour les coronavirus ( faux négatifs, faux positifs ),  car hélas, nous ne disposons pas de vaccin pour le moment ni pour le fiv, ni pour la pif, quant au felv, la protection vaccinale n'est pas à 100%.
 Le test Pif n'existe pas !  celui des FCoV n'offre pas une grande garantie, la plupart des chats vivant en effectif ayant des coronavirus ( 95% ) et vivant très bien avec, sans jamais avoir le moindre souci.
 Il ne faut pas croire que dans la nature, les chats de gouttière soient mieux lotis, simplement chez ces chats, les statistiques sont plus incertaines, du fait qu'une grande partie  n'est pas médicalisée, mais il est plus que probable que les chats aient toujours vécu avec ces corona sans que personne ne s'en inquiète : ce sont les progrès de la médecine vétérinaire qui nous les ont fait découvrir depuis quelques années, il y a quinze ans, personne ne parlait de la pif du chat d'ailleurs.
Aussi , c'est seulement lorsque ces coronavirus, au départ bénins et inoffensifs,  mutent en pif que les ennuis commencent, chez des chats immunodéprimés à ce moment-là pour raisons diverses, le stress bien souvent (une opération, une bagarre, une saillie, un voyage, etc ), cette mutation reste un phénomène rare mais sans espoir.
 Attention, si vous pensez avoir ( ou avoir eu ! ) un chat touché par cette terrible maladie, sachez que seule une ponction du liquide d'épanchement, ou post-mortem,  une autopsie avec prélèvements envoyés en laboratoire, pourront déceler avec certitude absolue une pif, tant de diagnostics bâclés ont conduit à l'euthanasie des chats qui auraient pu être épargnés, pour un  test FCoV positif... Grave erreur !....le test ne constitue qu'une aide au diagnostic, ce sont les symptômes qui guident le praticien, mais le risque d'erreur reste présent jusqu'au décès du chat hélas, il y a de nombreuses maladies qui peuvent ressembler à une pif.
Enfin, il ne faut pas croire qu'un chat négatif au FCoV soit moins exposé qu'un autre, bien au contraire, au moindre contact avec le virus, il a beaucoup plus de chance de développer une pif qu'un autre (80% ), du fait de l'absence de défenses immunitaires contre les corona. C'est donc une affaire bien plus compliquée qu'on pourrait le penser !
En ce qui concerne la contamination au felv (leucose féline ), elle s'effectue par toutes les voies, sang, salive, sperme, urine, larmes, ainsi qu'in utero, celle au fiv ( sida du chat ) s'effectue par le sang, et celle au  FCoV ( corona ) par les fèces et la salive  mais aussi de façon indirecte, par les mains, les vêtements, les sols (s'ils sont porteurs de particules de fèces ), le virus survivant de 3 semaines sur surface humide à 7 semaines sur surface sèche. Un chat positif est donc un chat qui a eu un contact et qui a développé des anticorps, ce qui n'a rien d'inquiétant, bien au contraire, 95% des chatteries sont d'ailleurs positives en calicivirus.
Mais il n'y a pas que les calicivirus qui se transportent facilement, il y a aussi par exemple les spores de teigne et sans nul doute bien d'autres choses encore...C'est pourquoi, quand vous visitez un élevage, il est important de prendre soin de mettre des vêtements propres et de bien désinfecter vos mains et vos semelles, l'idéal serait l'utilisation du pédiluve,  d'éviter de toucher les chats, afin de ne pas infecter les minous de l'élevage, et en la connaissance de ces risques notoires, d'être assez raisonnable et respectueux pour ne jamais visiter deux élevages le même jour,  et bien sûr, de prendre les mêmes précautions en rentrant chez vous pour protéger vos propres chats. Les meilleurs désinfectants sont le Virkon ( labo Antec ), non agressif pour les mains,  ou la Javel ( diluée à l'eau FROIDE ).
Si vous avez eu le malheur de perdre un chat d'un virus, n'omettez pas d'en informer l'éleveur avant de reprendre un chaton, il est en effet important de bien désinfecter toute la maison et d'attendre deux mois avant de reprendre un autre chat et à ce moment-là, de tester vos autres chats aussi qui peuvent être vecteurs de la maladie, les mesures de prévention différant d'un virus à l'autre, n'hésitez pas à en parler à l'éleveur et à votre vétérinaire. De manière générale, nous ne laisserons pas partir de chatons dans une famille où il y a des chats non testés qui sortent ou ont été en contact avec un chat décédé de mort suspecte, considérant qu'ils peuvent être porteurs sains, ceci afin de vous protéger et de protéger nos chatons.




Réserver un chaton :

 

Théoriquement, les demandes sont honorées par ordre d'arrivée. Il y a des périodes où nous avons trop de demandes, si les personnes le souhaitent, nous les orientons alors vers d'autres chatteries, certaines préfèrent néanmoins attendre et prendre un chat à la maison, demandant à s'inscrire sur notre cahier de réservations, afin d'être prioritaires par la suite. Comme beaucoup changent d'avis et oublient de nous prévenir,  nous vous demandons de bien vouloir vous tenir informés par mail ou téléphone des naissances et de faire la démarche vous même quand vous êtes vraiment décidé à une adoption.
Une prise de contact par téléphone est toujours préférable à un simple mail,  la livraison n'est pas envisageable non plus, nos chats étant des êtres sensibles et pas de simples marchandises, il faut venir les chercher sur place ! Bien sûr, il est toujours plus agréable de faire connaissance à la maison,  mais ce n'est pas toujours facile quand on habite loin, aussi, nous demandons simplement qu'on prenne des nouvelles des chatons réservés et de notre côté, nous enverrons régulièrement des nouvelles aussi ainsi que des photos, le plus souvent possible pour que vous les voyez grandir. La réservation ne devient effective qu'après la signature d'un contrat engageant les deux parties ainsi que  le versement d'un acompte ( représentant le tiers du prix total ), contrairement à une simple "option" qui n'engage personne.  Jusqu'à l'âge d'un mois, en raison des aléas possible en élevage, le chaton peut être mis sous simple option mais celle-ci n'engage ni l'éleveur ni l'acheteur éventuel. Il n'y a pas de réservation possible par simple échange de mails mais seule une réservation validée par la signature d'un contrat signé par les deux parties et accompagné d'un acompte et renvoyé dans les délais exigés par l'éleveur  ou  bien signé sur place à l'élevage.

Nous vous demandons de bien vouloir comprendre qu'il n'est pas possible d'abuser au niveau des visites, ceci principalement pour des raisons sanitaires mais aussi pour nous permettre de mener sereinement notre activité, et vous l'aurez compris,  pour le bien de votre futur chaton. Lors de ces visites , nous demandons à ce qu'on ne touche pas les chats, on peut véhiculer sans le savoir des microbes sur les vêtements et les chats peuvent aussi prendre peur et se faire mal, surtout les chatons beaucoup plus fragiles. Vous aurez des nouvelles et des photos régulièrement, c'est promis.
Vous pouvez donner des idées pour le prénom de votre futur chaton mais vous comprendrez que nous restons libres du choix final : le chaton porte le nom de l'élevage et le représente, il doit donc nous plaire à nous aussi.

L'entretien d'un chat a bien sûr un coût qu'il faut être certain de pouvoir assumer, nous l'avons évalué à environ 1050 euros par an, hors frais vétérinaires et vaccinaux, soit par mois 25 euros de croquettes haut de gamme, 30 euros de pâtées vétérinaires ou aliment frais, 30 euros de litière, 2,50 euros de vermifuge. Le Sacré de Birmanie est un chat d'intérieur uniquement, affectueux et sensible, qui en conséquence ne doit pas être livré à lui-même, et sa durée de vie est de 12 à 15 ans en moyenne.
Les futures conditions de vie de nos chatons sont un souci permanent pour nous, nous souhaitons rester en contact avec les propriétaires de nos bébés, et nous ne vendrons pas de chatons aux personnes qui ne s'engageront pas sur les points suivants :
-  ne pas laisser sortir le chat
-  lui laisser son alimentation ( True Instinct High Meat, Farmina Grainfree, Amikinos et/ou aliment maison ( nous avons de bonnes raisons pour cela : certaines marques d'aliment tuent !...les campagnes publicitaires et le prix ne sont pas gage de qualité, penser ça, c'est loin, très loin de la réalité !....).


Les prix de nos chats sont fermes et définitifs, baisser les prix, ce serait dévaloriser notre travail qui nous a coûté tant d'années d'efforts mais aussi et surtout, ce serait restreindre le budget alloué aux chats de la maison ! Et oui, contrairement à ce que beaucoup croient, un élevage de sélection est fatalement voué au déficit, et pas des moindres ! cela peut prêter à  sourire ? vous avez raison : toute passion a un prix !
Ainsi, vous l'avez compris, nous ne sommes pas des "marchands de chats"  ! Contrairement au vendeur de chats qui travaille dans un but uniquement lucratif et n'effectue aucun suivi après le placement de ses chats, l'éleveur félin effectue un travail de sélection et est toujours déficitaire dans son activité ; ses chats sont ses petits compagnons de vie,  il est attaché aux chatons qu'il a mis au monde et aidés à grandir ; il se sent responsable de leur avenir et prend grand soin à les placer dans des familles dignes de confiance ! 
Aussi il nous importe donc de connaître les gens à qui nous confions nos chatons ! ....et nous souhaitons aussi avoir des nouvelles des chats que nous avons fait naître.

Nous vous remercions de votre compréhension. 

Pascale

 


Remonter la page




~ Accueil  ~ La chatterie ~ A propos de mes chats ~
~ Le Sacré de Birmanie ~ Caractère et entretien du Birman
~ Les mâles ~ Les femelles  ~ Précédentes portées ~ Galerie  ~
~ Les retraités ~ Contact ~ Liens ~
Le coin des votes ~ E-mail ~ Livre d'or ~